Le REDHAC plaide en faveur des DDH notamment auprès des gouvernements, organismes intergouvernementaux, régionaux et des institutions intergouvernementales. Ces plaidoyers sont régulièrement faits à travers les passages à la Commission Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples (CADHP), aux Examens Périodiques Universels (EPU), à la saisine des mécanismes de protection des DDH aux niveaux régional, international et auprès des représentations diplomatiques.

En RDC, le plaidoyer a déjà commencé à porter des fruits avec l’adoption le 14 juin 2023 de la loi portant « Protection et Responsabilité des Défenseurs des Droits Humains » et sa promulgation le 30 octobre 2023 par le Président de la République.

1- Quelques images
2- Documentation – Conférence de haut niveau
×