• Le REDHAC mène au plaidoyer international pour faire Adopter les lois portant promotion et protection des Défenseur(e)s des Droits Humains pour la reconnaissance du statut du défenseur et autre activiste conformément à la Déclaration des Nations Unies sur  les Défenseurs  adoptée  par tous  les  pays  en  décembre  1998
  • Pour amener les état à Respecter scrupuleusement les traités, conventions et autres instruments librement signés et ratifiés sur les droits humains, le droit humanitaire et les libertés fondamentales

Notamment :

  1. La Saisine régulier de la Rapporteuse spéciale des Nations Unies sur la situation pertinentes des Défenseurs des Droits Humains en Afrique Centrale en proposant des recommandations
  2. La Soumission des rapports alternatifs en 2017 auprès de l’Examen Periodique Universel sur le Cameroun , en 2014 sur le Tchad et la RCA et en 2018 intervention du REDHAC pour une déclaration portant sur les  recommandations du Comité des droits de l’homme sur la corruption Les exécutions extrajudiciaires (1), la torture et les traitements cruels, inhumains et dégradants (2), la liberté d’expression et de réunion, la protection des journalistes et défenseurs des droits de l’Homme.
  3. Le Parlement européen : Lors de la tenue du parlement Européen en Mai 2019, le REDHAC a proposé des résolutions sur le Cameroun Toutes les résolutions proposées avaient été adopté
  4. Conseil des Droits de l’Homme : Lors de la réunion du conseil des Droits dès l’Homme des Nation unies tenue du 04-07 Janvier 2018 à Genève, le REDHAC avait 2t2 invité à faire une évaluation de Droits de l’Homme au Cameroun par rapport aux critères objectifs . une recommandation et une résolution avait été proposé pour adoption.   
  5. Une Recommandation pour que le CDH urge l’Etat du Cameroun de respecter les libertés de réunion et d’associations, de cesser toutes représailles visant les défenseurs et les journalistes, de cesser l’utilisation abusive des tribunaux militaires et de la loi N°2014/028 de du 23 décembre 2014 portant ‘’répression des actes de terrorisme’’  et enfin de faire preuve de volonté politique en adoptant la loi ’’ portant  promotion et  protection des défenseurs des Droits de l’Homme’’.
  6. Une Résolution pour que Le CDH appelé à une mission d’enquêtes indépendantes et internationales suite aux allégations pertinentes et récurrentes des exécutions sommaires  et extra judiciaires dans la lutte contre Boko Aram ( cas emblématiques villages Magdeme et Double (au moins 52 personnes) 2015 ensuite  2 femmes exécutées avec leurs bébés aux dos à Mayo Tsanaga en 2018) ainsi que dans les régions anglophones du Nord Ouest et Sud-ouest (depuis le 1er  octobre 2017 à nos jours en incluant les évènements de Pigni 2018 et les assassinats des gendarmes).
Plaidoyer avec les institutions et organisation international

Le REDHAC collabore avec les institutions et organisationnel international pour un plaidoyer efficace. Notamment:

  1. Robert F. Kennedy Human Rights (RFKHR) :  la soumission conjointe d’un rapport parelle pour la Examen Périodique Universel et la revue du Cameroun  ainsi que le plaidoyer pour l’ouverture de l’espace civique au Cameroun et la situation des Défenseurs des Droits Humains
  2. Central African Hub,African Leadership Centre, Nairobi, Kenya: la contribution du REDHAC aux efforts de paix dans la crise anglophone « Du bas vers le haut :  »,
  3. Swiss peace: Proposition du REDHAC sur la Médiation, la prévention et la résolution de conflit : Paix et Réconciliation
  4. Universal Rights: l’appui des défenseurs des droits humains de l’environnement (EHRD) et de leurs communautés locales en Afrique.»
  5. ISHR (International Service for Human Rigths): Genève UN Action on Reprisals: Towards Greater Impact – Virtual launch of ISHR’s new quantitative analysis,
  6. ARTICLE 19 Eastern Africa pre-Stockholm Internet Forum ‘Civil Society: plaidoyer pour un Dialogue gouvernemental sur l’état des droits de l’homme sur Internet en Afrique subsaharienne »
  7. OMCT (Organisation Mondiale Contre la Torture) : Intervention REDHAC sur le Panel de haut niveau afin de “lutter contre la censure des défenseurs des droits humains à travers la détention”.
  8. Forum des ONGs animé par African Centre for Democracy and Human Rights Studies (Gambie): Proposition des recommandations et résolution pays pour adoption par la CADHP
  9. Human Dignity : plaidoyer en ligne sur les Droits Economiques Sociaux et Culturels (DESC) à l’attention des représentant(e)s d’OSC et des médias d’Afrique subsaharienne francophone
  10. DEFY Hate Now avec la présence effective du Haut-Commissariat du Canada, S.E Richard Bale : plaidoyer pour      Faire taire des armes,  mettre terme aux Propos haineux en ligne et repli identitaire : quelles solutions,  protéger les défenseurs des Droits Humains pour une paix et le développement durable en Afrique Centrale
  11. Amnesty International : plaidoyer pour rendre justice aux jeunes de Magdeme et Double disparus, ainsi que dans le cadre de rédaction des appel urgent constant pour des cas emblématiques
  12. Frontline defenders : dans le cadre de la rédaction des appels urgents
  13. CIVICUS : Le REDHAC en collaboration avec CIVICUS, examinent ont soumis un rapport alternative sur le Cameroun, le TCHAD et la RCA afin ‘évaluer la mise en œuvre par le des recommandations formulées au cours du 2e cycle de l’EPU sur les questions de Droits de l’Homme et des Défenseurs des Droits de l’Homme .
  14. BROT : via le Service Civile pour la Paix : l’organisation des Conférences régionales de Haut niveau pour un partage d’expérience et de bonnes pratiques entre les femmes et autres acteurs au niveau de l’Afrique ayant contribué à la résolution de conflits par la mise en place des Commissions Vérité, Justice et Réconciliation. Cette conférence servira de prétexte pour la présentation officielle du mémorandum et la mise en place d’un plan stratégique de plaidoyer au niveau local, national, international pour la tenue effective de la Commission Vérité Justice Réconciliation au Cameroun.
  15. La mise en œuvre du Projet de plaidoyer pour le développement d’une conscience citoyenne dans la diversité basée sur l’histoire commune et les valeurs /symboles d’unité nationale (PCCD – HCV)
  16. Mise en œuvre du projet de plaidoyer a la paix en milieu jeune au Cameroun
  17. World Liberty Congress Vilnius, Lituanie : La directrice exécutive, Mme Maximilienne NGO MBE a participé au World Liberty Congress du 06 au 10 décembre 2022 à Vilnius, Lituanie ; L’objectif principal du World Liberty Congress est de rassembler les dirigeants et les mouvements pro-démocratie sous des régimes autocratiques, d’apprendre et de se soutenir mutuellement dans des domaines spécifiques orientés vers l’action.Pendant le Congrès, les participants ont travaillé autour de six domaines qui ont été développés après de vastes consultations et une coopération avec des mouvements de lutte pour la liberté du monde entier.
  18. 15 au 19 Mai 2022 à Paris-France, : Lors de la remise de l’International de Paris pour le Droit des Homosexuels du 15 au 19 Mai 2022 à Paris-France, la Directrice Exécutive a profité pour mener un plaidoyer pour la protection des Défenseures des Personnes LGBTIs. Les droits de l’homme n’ayant aucune frontière pour protéger l’humanité. Et les textes internationaux pourtant été tous ratifiés par les chefs d’Etat d4afrique Centrale, ils prévalent toujours sur les textes nationaux. Bien que la mise en application souffre encore d’un certain engagement. Il a été question pour la Directrice Exécutive et la CO-PCA Me Alice NKOM d’encourager Chaque personnes engagées pour défendre les valeurs des droits de l’homme.
×